La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Transmission du patrimoine mémoriel et immatériel

Dans le cadre des partenariats Province-Communes, la Province de Namur soutient la transmission du patrimoine mémoriel et immatériel au moyen de deux actions : la formation de relais-locaux à la collecte et la mise en place de bibliothèques numériques.

Formation à la collecte et à la transmission

Le patrimoine immatériel témoigne souvent d’une expression populaire et traditionnelle forte, ainsi que d’un enracinement profond dans la communauté, traduisant son identité et son savoir-faire. La province de Namur est riche de traditions et de savoir-faire populaires dont certains sont déjà reconnus comme "trésors" par la Fédération Wallonie Bruxelles comme les "Marches de Fosses-la-Ville", … et certaines également par l’UNESCO comme les "Marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse". L’importance du patrimoine culturel immatériel réside dans la richesse des connaissances et du savoir-faire transmis d’une génération à une autre. Une transmission du savoir qui a non seulement une valeur sociale et économique pertinente face à la mondialisation croissante, mais qui est également extrêmement fédératrice.

Cette notion de patrimoine immatériel étant assez récente, certaines manifestations non reconnues méritent aussi de l’attention et des études, voire une reconnaissance officielle. 

Pour cela, la Province de Namur peut former, à la demande des communes, une équipe de relais locaux, chargés de collecter des témoignages oraux, puis de les étudier avec le soutien d'un spécialiste du patrimoine immatériel. Sont concernés : 

  • Les traditions orales (contes, légendes, ...)
  • Les arts du spectacle
  • Les pratiques sociales
  • Les rituels et les évènements festifs
  • Les connaissances et le savoir-faire nécessaires à l'artisanat traditionnel
  • Les traditions et les langues locales

Mise en place d'une bibliothèque numérique

Durant la préparation des commémorations de la Grande Guerre, il est apparu évident qu’il était complexe de trouver des archives de cette période, pourtant existantes, car celles-ci étaient détenues par des particuliers ou conservées, parfois dans des conditions inadéquates, dans les communes.

Créer une bibliothèque numérique permet de rendre ces documents accessibles au public (scientifique ou non) et de les préserver. Dans ce but, la Province de Namur peut former une équipe de relais locaux afin de collecter les traces du passé, les numériser et les mettre en ligne sur une plateforme accessible à tous. 

Les communes qui en ont bénéficié :

  • Andenne : collecte de témoignages oraux des anciens ouvriers de l’usine Belref et valorisation audiovisuelle (2017)
  • Bièvre : collecte et création d’un fonds documentaire sur les évènements historiques de l’entité lors des deux guerres mondiales (2014)
  • Cerfontaine : reportage, exposition et publication de l'ouvrage "Cerfontaine : six villages, six marches" (2014)
  • Couvin : création de la Bibliotheca Couvin (2018)
  • Fosses-la-Ville : collecte de témoignages et publication de l'ouvrage "De traditions en créations. La patrimoine culturel immatériel de Fosses-la-Ville" (2018-2019)
  • Houyet : collecte de témoignages et de documents pour la valorisation du Musée de la vie locale (2019)
  • La Bruyère : création de la plateforme Bibliotheca Erica (2017)
  • Sambreville : création de la plateforme Bibliotheca digitalia Sambreville (2018)
Partagez :
Facebook
Twitter
Téléphone
081/77.67.98
E-mail
Responsable
Laurence Ancion (patrimoine immatériel)
Mélodie Brassinne (patrimoine mémoriel)