Vous avez dit patrimoine ?

Cadre général

Selon son étymologie, le patrimoine est défini comme l'ensemble des biens hérités du père (de la famille, par extension).

Au XIIè s., le terme apparaît en français. Il s'entend comme l'héritage légué par les générations précédentes, à transmettre aux générations futures et transcende ainsi la notion de propriété personnelle.
Du développement durable, en somme !

La Renaissance et son retour à l'antique amorcent une prise de conscience patrimoniale.
Celle-ci se développera peu à peu au fil de cabinets de curiosité et musées mais il faut attendre l'époque mouvementée de la Révolution française pour voir se mettre en place par la suite, une volonté de protection des oeuvres architecturales, en réaction aux vagues de destructions massives du moment.

En Belgique, 1831 verra la première loi de classement d'un monument  (le lion de Waterloo) et 1835 la mise en place de la Commission royale des Monuments. Celle-ci s'est adjointe une section des Sites en 1912 puis une section des Fouilles en 1989. Cette même année, la CRMSF s'est régionalisée mais est toujours active.
Diverses lois et décrets régissent depuis lors la protection, le classement et la restauration des monuments et sites historiques.
Dans nos contrées, c'est la Wallonie qui détient pour l'essentiel, les compétences en cette matière régie par le CWATUPE

Le patrimoine couvre aujourd'hui les champs les plus étendus... de toutes ses formes matérielles, humbles ou prestigieuses, jusqu'aux expressions les plus immatérielles de la culture relevant, quant à elles, de la FWB.
De façon emblématique, une partie de ce patrimoine est labellisé depuis 1972 par l'UNESCO au titre de patrimoine mondial, un héritage aux accents universels.

www.unesco.org
www.wallonie.be
www.cfwb.be
www.crmsf.be


Cultural of South Africa
Culturele of Australia
Culturele de Nederland